Ne jetez pas les vieux appareils de vos grands-parents

Ne jetez pas vos vieux appareils photos
J’ai récemment mis la main sur un vieil appareil photo qui date des années 60 : le Brownie Starluxe de chez kodak. Il était dans son jus, mais semblait fonctionner… Alors je me suis dit pourquoi ne pas essayer de brûler une pellicule pour voir ce que ça donne.

La pellicule

À l’ouverture, je ne fus qu’à moitié surpris de voir qu’un film attendait patiemment d’être révélé. Ma surprise fut plus grande de voir le format de cette pellicule : du 127. Hélas, mille fois hélas, ça ne se fait plus. C’était mal barré pour mon petit projet de « revival ».

Le starluxe est un appareil photo au  format 127

Le starluxe est un appareil photo au format 127

En y regardant de plus près, je me suis dit que le 127 ressemblait fort à du 120, en un peu moins large. Peut-être qu’en découpant une bobine à la bonne taille… Tout ça dans le noir? Hummm, compliqué. Et puis je me suis dit : pour pas découper une pellicule trop grande, autant prendre une pellicule trop petite ! Et donc, j’ai attrapé le premier film 135 qui passait et je me suis mis en tête de le charger dans ce petit appareil. Pour pouvoir développer le film moi même et ne pas avoir de problèmes de déchargement, j’ai opté pour du noir et blanc.

Chargement de la pellicule

Le soucis de cet appareil réside dans son format : pour s’en servir, il faut des axes 127. En allant faire développer le film qui patientait depuis des décennies, j’ai demandé au labo de bien me garder les axes, sinon tout tombait à l’eau.

Avant de se lancer dans le chargement de la pellicule, il convient de préparer l’appareil. En effet une petite fenêtre au dos du boîtier permet de voir le numéro de la vue sur le papier conducteur d’un film 127. Le problème que nous avons avec le film 135 petit format, c’est qu’il est nu dans sa cartouche et donc cette fenêtre va le voiler. On obstrue généreusement, avec un cache noir d’abord, puis plusieurs autres épaisseurs, sans oublier un petit pense bête pour se rappeler de la pellicule chargée.

On obstrue généreusement  la fenêtre et on indique la pellicule chargée

On obstrue généreusement la fenêtre et on indique la pellicule chargée

On test aussi l’avance du film avec du papier pour savoir combien de tours de molette il faudra effectuer pour arriver à la vue suivante.

On teste l'avancement de la pellicule avec le papier protecteur du film précédent en comptant le nombre de tours de la molette

On teste l’avancement de la pellicule avec le papier protecteur du film précédent en comptant le nombre de tours de la molette

Ce petit travail préparatoire étant accompli, on peut s’y mettre (dans le noir). Muni de l’appareil photo, de ses axes vides, de la pellicule 135, d’une paire de ciseaux et d’un peu de ruban adhésif (préalablement découpé, ça pourrait faciliter les choses) on se dirige dans une chambre noire. On va même fixer l’amorce du film 135 à un des axes 127 pour s’éviter des ennuis dans le noir. Repérez bien la place de l’axe qui reçoit le film.

Pellicule 135 fixée sur un axe 127

Pellicule 135 fixée sur un axe 127

Vous pouvez donc éteindre la lumière et commencer à bobiner le film hors de la cartouche, sur l’axe auquel il est fixé. Ne cherchez pas à serrer trop fort, mais ne donnez pas trop de mou. arrivé à la fin de la cartouche, découpez la pellicule (mais pas vos doigts) et fixez la au second axe avec du papier adhésif sur le centre de l’axe. Maintenant, vous n’avez plus qu’à mettre le film en place (attention à la charger dans le bon sens : l’axe qui reçoit la pellicule doit être vide pour le moment) et refermer l’appareil.

Brownie Starluxe chargé avec une pellicule 135

Brownie Starluxe chargé avec une pellicule 135

On brûle de la pellicule

Attention tout de même, le brownie starluxe ne dispose pas de réglages d’exposition. Oubliez les flous de mouvement ou les faibles profondeurs de champ, on est sur du « point and shoot » comme on dit.

Les commandes du Brownie Starluxe ne permettent pas de régler le temps de pose  ou le diaphragme

Les commandes du Brownie Starluxe ne permettent pas de régler le temps de pose ou le diaphragme

N’oubliez pas d’avancer le film entre chaque vue : deux tours, deux tours et demi das mon cas. À la fin de la pellicule, l’avancement sera un peu plus difficile. Ne forcez pas, vous arrivez au bout.

Développement de la pellicule

Retour dans le noir complet avec votre appareil, une cuve de développement, une spire et une paire de ciseaux. Ouvrez l’appareil, découpez la pellicule près des axes et bobinez moi ce film sur la spire. Gardez bien les axes, ils pourront resservir si ça vous a plu.

Mise sur spire du film 135 exposé avec le Brownie Starluxe

Mise sur spire du film 135 exposé avec le Brownie Starluxe

Pour le développement, reportez vous à la notice de votre révélateur et à l’excellent article « Développer une pellicule » (oui un peu d’auto promo : si je ne le fait pas qui le fera?)

Résultat

On obtient de superbes images qui débordent sur les perforations. Bon, vu l’écart entre les vues, je vais devoir trouver autre chose pour éviter de gâcher autant de pellicule…

Le film 135 exposé avec le Brownie Starluxe 127

Le film 135 exposé avec le Brownie Starluxe 127

On aime, ou pas forcément, mais l’important c’est d’avoir fait revivre cet appareil et accessoirement outrepassé l’obsolescence programmé du matériel. Et puis, avouez que ça coûte moins cher que les appareils de hipsters en plastique.

Résultat : les perforations sont bien visibles

Résultat : les perforations sont bien visibles

Les perforations donnent un effet visuel sur le rendu d'ensemble de la photo

Les perforations donnent un effet visuel sur le rendu d’ensemble de la photo

Petit mea culpa, les rendus des images ne sont pas très bon à cause d’une numérisation faite avec les pieds. Je suis plus à mettre en cause que l’appareil photo ou la pellicule.

On pourra plus se plaindre de ne pas avoir un appareil photo adapté. Toutes les bidouilles sont possibles. Quand on veut, on brûle de la pellicule! Le reste, c’est des détails techniques…

Leave a Reply

Your email address will not be published.